Le Projet d'établissement

Quel est le Projet d'établissement ?

Par admin gustaveflaubert, publié le jeudi 17 avril 2014 10:05 - Mis à jour le mardi 7 novembre 2017 09:06

A - Le volet pédagogique

    Le Projet académique 2014-2017 fixe l’objectif de former un élève connecté et participatif qui implique une évolution des pratiques pédagogiques au quotidien dans les classes.

  1. Diversifier les situations et les pratiques d’apprentissage

 

    L’hétérogénéité au sein des classes, le travail sur les compétences au sein du Socle Commun et les évolutions engagées par l’école primaire, impliquent un renouveau des pratiques pédagogiques qui vise une plus grande implication des élèves dans les apprentissages. Les équipes se fixent comme objectif la diversification des pratiques pédagogiques autour des stratégies suivantes :

  • le travail de groupe,
  • les démarches d’investigation et expérimentales,
  • la valorisation de l’expression orale,
  • le souci d’une réelle liaison  avec le 1er degré,
  • une éducation à la recherche de l’information,
  • le développement de la culture et des pratiques numériques,
  • une évaluation dans la perspective du Socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

 

  1. Accompagner les élèves

 

    L’accompagnement des élèves se conçoit d’abord au sein de la classe avec les stratégies définies ci-dessus et le souci d’une pédagogie différenciée. La mise en place d’une évaluation par compétence renvoie aussi à cet objectif.

    En dehors des heures de cours, l’établissement se doit de proposer des temps de travail consacrés à un accompagnement plus individualisé autour des dispositifs suivants : 

  • une attention particulière portée aux classes de 6ème  avec des modalités d’accompagnement organisées autour du professeur principal en tenant compte des acquis du palier 2 du socle,
  • des temps de soutien disciplinaire,
  • un suivi particulier des élèves avec la mise en place de Programmes Personnalisés de Réussite Educative (PPRE) qui constituent une alternative au redoublement,
  • la prise en compte des élèves en situation de handicap avec l’élaboration de Programmes d'Accompagnement Personnalisés (PAP),
  • un dispositif d’aide aux devoirs en partenariat avec la MJC.

 

    3. L’éducation dans un monde ouvert

a) Le volet culturel

            L’accession des élèves à la culture est une des missions de l’Ecole ainsi que le rappelle la nouvelle dénomination du Socle Commun « de connaissances, de compétences et de culture ». Mais la culture constitue aussi un formidable outil au service des apprentissages et de la réussite scolaire. Il convient à la fois d’affirmer la dimension culturelle de tous les enseignements dans un projet de formation intellectuelle et de construction d’une culture général mais aussi de déborder le cadre de ces enseignements en s’articulant à l’environnement culturel, artistique, patrimonial ou scientifique du collège. Le volet culturel du projet d’établissement s’attache à rappeler les ressources culturelles du collège, à préciser la notion de « Projet artistique et culturel » dans la perspective de mise en place du « Parcours d’éducation artistique et culturelle » défini par la Loi de Refondation de l’Ecole.

  • Les ressources culturelles

 

Au collège

 

Au niveau local

 

Au niveau régional

 

Proximité de Paris

- dynamisme des enseignements artistiques (musique et AP)

- dynamisme des lettres classiques (latin et grec)

- expériences et compétences théâtrales

- dynamisme du CDI

- expériences autour de l’histoire des arts

 

- une salle de théâtre municipale

- le conservatoire « Val de Seine »

- le parc de Brotonne et le futur musée de la Seine de Caudebec

 

- ressources culturelles  de la métropole régionale à 20 kms

- politique volontariste du CG76 avec le CRED

 

- le collège est à 2 heures de Paris ce qui permet d’organiser des sorties à la journée ou de courts séjours à la rencontre des ressources culturelles de la capitale

 

  • Les Projets artistiques et culturels

 

            Si les programmes des différentes disciplines relèvent déjà d’une dimension culturelle, l’enjeu est de construire des dispositifs qui permettent de prolonger l’approche culturelle dans le cadre d’un travail avec des partenaires extérieurs issus du monde de la culture ou des arts. Ces dispositifs, que l’on dénomme « Projets artistiques et culturels », conjuguent trois approches :

  • l’acquisition de connaissances : ces projets s’appuient sur les enseignements obligatoires et les objectifs de formation fixés par les programmes et le socle commun ;
  • ils impliquent l’interdisciplinarité ainsi que le décloisonnement des apprentissages des pratiques, qui favorisent la motivation, la créativité, l’autonomie et permettent une meilleure appropriation des savoirs en leur donnant du sens,
  • des rencontres, avec des œuvres, des lieux et des professionnels.

       La mise en place, pour chaque élève, d’un « Parcours d’Education artistique et culturelle », devient un enjeu essentiel dans le parcours scolaire.

      Les projets artistiques et culturels doivent s’intégrer dans ce Parcours d’éducation artistique, défini par la circulaire interministérielle du 3 mai 2013. Il s’agit en effet de garantir que ces projets forment un ensemble continu et progressif, qui va au-delà d’une simple succession d’actions. Le parcours est envisagé sur l’ensemble de la scolarité de l’élève et s’attache à garantir :

  • la cohérence des projets entre eux, dans une logique de progressivité,
  • la complémentarité, avec une attention portée à la diversité des expériences et des domaines artistiques.

         La mise en place du Parcours d’éducation artistique et culturelle suppose la création d’un outil dans l’établissement qui permette d’assurer le suivi pour chaque élève des expériences artistiques et culturelles dans un continuum primaire/collège/lycée. Les ressources de l’Espace Numérique de Travail (ENT) pourront alors être mobilisées.

 

b) L’ouverture internationale

        Conformément aux objectifs nationaux, la priorité de l'établissement dans ce domaine est de permettre à chaque élève de participer à un échange linguistique dans le cadre d'un partenariat entre établissements scolaires.

         Le collège s'appuie sur les projets déjà mis en place :

  • partenariat avec un établissement allemand en Bavière (Sonthofen) et séjour annuel proposé aux germanistes de 4ème-3ème,
  • voyages linguistiques en Angleterre et en Espagne en 3ème (avec l'objectif de mettre en place des partenariats avec des écoles de ces pays).

 

       De manière générale, toutes les formes d'échanges linguistiques seront encouragées :

  • par des mobilités collectives (échanges dans le cadre d'appariements),
  • par des mobilités individuelles (séjours en établissements étrangers lors de périodes scolaires dans le cadre de programmes d'échanges européens),
  • par l'usage de plateformes sur le web (projets eTwinning, échanges virtuels).

 

B – Le volet éducatif et citoyen

  1. Donner du sens aux règles

 

Les principes de fonctionnement qui sont à respecter :

  • des adultes qui harmonisent leurs pratiques pour assurer une réelle cohérence éducative et construire un cadre structurant et rassurant,
  • un règlement intérieur expliqué aux élèves : journée de rentrée, heures de vie de classe, formation des délégués, cours d'éducation civique et morale,
  • des sanctions qui s’inscrivent dans une logique éducative : commission éducative et  mesures de réparation.

 

  1. Accueillir les élèves

 

L'accueil des élèves au collège s'appuie sur les 3 principes suivants :

  • une attention particulière portée aux élèves de 6ème : liaison CM2/6ème, heure de vie de classe, identification des adultes,
  • des lieux et des temps d’expression offerts aux élèves en dehors de heures de cours : heure de vie de classe, suivi individualisé, formation des délégués,
  • des lieux et des temps d’accueil des élèves en dehors de heures de cours pour du travail scolaire (CDI, salle d'étude, aide aux devoirs) ou des activités éducatives (foyer des élèves, "clubs", UNSS).

 

  1. Vivre ensemble et prévenir les risques

Une politique de prévention liée aux pratiques des élèves est menée dans 2 cadres :

  • des actions en classe et sur les temps de vie scolaire qui visent à développer l’autonomie et la prise de responsabilités : instances, projets, Education au Développement Durable (EDD), formation des délégués…,
  • un programme annuel d’actions défini par le Comité d'Education à la Santé et à la Citoyenneté (CESC), dans lequel l'implication des élèves et des parents sera fortement encouragée et valorisée.

 

         4. S'engager progressivement dans l'Education au Développement durable

L'emménagement dans nos nouveaux locaux en novembre 2014 a été l'occasion de renforcer ces démarches et de leur donner une cohérence. En effet, les bâtiments neufs ont fait l'objet d'une démarche labellisée HQE (Haute Qualité Environnementale), toujours suivie par les services du Département, qui mèneront des évaluations dans ce sens jusqu'en 2016. La gestion des différentes énergies et l'impact du fonctionnement des bâtiments sur l'environnement, notamment, ont été particulièrement soignés dans le projet de l'architecte.

Dans ce contexte, l'établissement a décidé de formaliser l'ensemble de ces démarches et de les inscrire dans son Projet d'établissement : il candidate à la rentrée 2017 au label des écoles et établissements du Développement durable, niveau 1, et souhaite y impliquer tous les membres de la communauté scolaire.

 

C – Le volet « Information et éducation à l’orientation »

 

      Un travail permanent doit être fourni sur les représentations des élèves et des familles, afin d'accroître l’ambition scolaire. Pour ce faire, l'ensemble des personnels est amené à agir dans plusieurs voies, à la fois en direction des élèves et en direction de leurs parents...

 

  1. La mise en place du « Parcours des métiers et formations »

 

Ce Parcours se développe au cours du cycle 4 autour de plusieurs axes majeurs :

  • en 5ème, 4ème et 3ème : séances d’information auprès des élèves animées par le Conseiller d'Orientation Psychologue (COPSY) dans le cadre de l’heure de vie de classe,
  • la séquence d’observation en entreprise en 3ème,  avec la production d’un livret d’observation exploité, évalué par l’équipe pédagogique et pris en compte pour la validation du Socle,
  • l’entretien d’orientation en  3ème mené par le professeur principal.

 

  1. Mieux communiquer et travailler avec les familles

 

Des étapes essentielles sont définies :

  • accueil et information des parents d’élèves de 6ème,
  • mise en place d’outils numériques qui permettent aux familles de mieux suivre la scolarité (Logiciel de vie scolaire actualisé par tous les personnels, Espace Numérique de Travail),
  • information sur l’offre d’enseignement du collège (latin, LV2, les sections européennes, DP3, grec ancien),
  • information en fin de 3ème sur la poursuite de scolarité au lycée : procédures d’orientation, réformes du lycée et du lycée professionnel.

 

    3. Un élève acteur de son propre parcours de formation

     Les efforts fournis pour aboutir à une amélioration du climat scolaire de l'établissement, à une collaboration fructueuse de l'ensemble des membres de la Communauté scolaire et à un travail en bonne intelligence entre les personnels et les familles, constituent des facteurs essentiels à la prise en charge par l'élève de son parcours de formation.

     Les initiatives des élèves dans ce domaine, les amenant à une plus grande autonomie, seront encouragées et accompagnées.

 

X X X

Le Projet d’établissement fixe pour une période de trois ans les principaux axes de travail qui doivent guider les choix d’organisation et d’utilisation des moyens (horaires ou financiers). Il convient donc chaque année d’actualiser ce projet en joignant en annexe un certain nombre de documents qui précisent les actions entreprises : utilisation de la DHG, comptes rendus du Conseil Pédagogique, dispositifs d’accompagnement, bilan des PPRE, voyages et sorties, programme du  CESC, projet de la Vie scolaire, projet documentaire, projets des différents clubs…

Pièces jointes
Aucune pièce jointe